Rechercher
  • Muriel Monteleone

Qu’est ce qui m’empêche ?

Mis à jour : 24 juil. 2019

Je fais face à mes éventuelles peurs, pour les reconnaître, les comprendre. Je m’y confronte facilement et avec bienveillance, je suis rassuré de savoir que ce ne sont que des peurs.


Je décide de m’en séparer dés que j’ai intégré que je n’ai jamais eu besoin de leur présence. Elles sont, comme le voyant lumineux d’une alerte, allumé puis éteint.

Si ces peurs on crée un nœud, un espace à l’intérieur du corps pour se lover, c’est que des croyances les y ont aidé. Je m’active donc à détecter ces croyances et à leur faire subir le même sort qu’à mes peurs.

Je les imagine propulsées par ma seule volonté, dans l’immensité de l’Univers. Presque immédiatement transmutées en poudre de Lumière. Et enfin, cette poudre dispersée comme des fleurs au carnaval parmi les étoiles.

Puis, pour remplir le vide occasionné à l’intérieur de moi, par le départ de ces peurs, j’utilise ma plus haute vibration. C’est le ressenti que j’ai quand je vis l’Amour, la Joie, l’Harmonie, l’Allégresse, c’est moi et moi seul qui décide de quelle vibration je veux me remplir.




Je suis à ma place partout où je me trouve.

Où que je sois.

Si je l’ai décidé, dans le respect des règles de l’Univers, c’est à dire notamment, le respect du libre arbitre de chaque Être. Où que je sois, je suis à ma place.


La Force de Chacun,

Fait la Force de Tous.


Je vérifie quoi qu’il arrive, que des croyances limitantes ne m’empêchent de voir.

Je me guéri de ces croyances en ouvrant mon esprit à tous les possibles.

Je ne fais pas de supposition sur autrui ou une situation.

Je m’ouvre le plus possible à toutes les éventualités que m’offre la vie.


Je ne porte pas de jugement sur un fait ou un être, mais je puis aider si on me le demande.

Je branche mon Cœur sur les êtres que je croise si l’envie me prend, mais j’ai aussi le droit de refuser si l’on cherche à m’y contraindre. Je ne suis en gros nullement obligé de côtoyer des êtres dont l’énergie ne me convient pas.


J’ai la capacité de détecter les Intentions des êtres à qui j’ai à faire quand ma sphère énergétique est touchée. Je puis à ce moment-là, ressentir en moi, dans mon silence intérieur, ce qui ne m’appartient pas et qui correspond à la venue de cet être.


Mes croyances profondes ont une influence sur toutes mes dimensions. C’est pourquoi je dois en avoir le moins possible. Comme il est dit plus haut : Je prends seulement ce qui ne change pas.

Ceci revient à dire, que je garde tous mes potentiels quoi qu’il arrive. Je ne puis être changé que parce que je le veux. Mon centre ne doit pas être perturbé par ce qui se passe à l’extérieur de moi.


Je suis un être omnipotent. Je crée donc dans mon corps, le meilleur pour moi et pour ce qui m’entoure, dans le respect de tous les êtres. Certaines capacités sont les miennes et ce que je suis, donne des précisions sur ces potentiels. Par le miroir que font les choses et les êtres que je croise, je reconnaît de mieux en mieux, ce que je suis.

Ma sensibilité m’aide à le réaliser.


Dans cette vie, je puis retrouver tous mes pouvoirs et toutes mes capacités.

Je sais sentir l’Amour des autres, car je sais faire preuve de discernement..



J’utilise mon énergie et mes potentiels au mieux pour moi et pour l’Univers. Si mes croyances sont justes et lumineuses, je crée autour de moi la même Lumière.

Si mes pensées sont bienveillantes et alignées à qui je suis, je recevrais tout ce à quoi j’aspire, ce sera en accord avec mes attentes.


Mon Énergie n’appartient qu’à Moi et à Moi seul.

j’en fais ce qui me plaît. Je suis en cela, une entité complète et souveraine.

Si Ma volonté suit les desseins de l’Univers, je suis libre de créer.

Mon filtre créateur ne peut comporter aucune croyance limitante et aucune peur sans que les créations dans la matière par exemple s’en fasse sentir.


Je ne suis pas là pour pervertir ou traduire les intentions des autres êtres,

Mais pour diriger les miennes vers le meilleur pour moi-même.

Ce que je crée de meilleur, est bon pour tous les autres.


Muriel Monteleone




2 commentaires